Le SEO, ou comment améliorer son positionnement (révisé)

Le SEO (Search Engine Optimization), c’est l’art d’augmenter la visibilité de votre site Internet, son positionnement, en le faisant monter dans les résultats de recherche sur les moteurs.

Un site WordPress se référence naturellement bien

Google + WordPressWordPress est « copain avec Google », c’est à dire qu’il contient de base toutes les informations et balises nécessaires au référencement et favorise le référencement des sites « responsive design », c’est à dire compatibles smartphones.

Mais c’est avant tout la qualité de la rédaction des contenus, leur multiplicité, le choix et renseignement soigneux des mots-clés dans les contenus, titres de pages et d’articles et dans les URLs de pages, qui favorise un bon référencement. Tout cela, je le fais naturellement à la composition de votre site, sans coût supplémentaire.

Google pour les prosJe dispose de plus d’un compte webmaster chez Google me permettant de lancer le référencement en quelques minutes, en envoyant en particulier le plan de site ou fichier sitemap.xml.

Le sitemap est un fichier structuré donnant le plan du site, afin de faciiliter le travail d’indexation, effectué par des « robots », « crawlers » ou « spyders » qui parcourent régulièrement la toile.


Faut-il faire appel à un référenceur ?

Oui si votre CA dépend directement de votre présence sur les moteurs de recherche, si vous voulez des résultats rapides, et si vous avez un budget important à y consacrer, car certaines des méthodes employées demandent à être répétées régulièrement.

Les résultats sont aléatoires : Google tient secrètes ses méthodes d’indexation et les fait évoluer tout le temps, car si tout le monde savait comment faire, toute le monde serait premier !

Combien ça coûte ?

Très cher selon un article du JDN qui a fait le point : les prestations des « référenceurs » freelance s’élèvent à 550 € en moyenne pour une journée de travail (il va en falloir plusieurs) tandis que les agences proposent des forfaits de 2500 à 5000 € et au delà.

On est donc très loin du « low-cost » que je préconise et j’ai coutume de dire que le référencement d’un site coûte plus cher que le site lui-même.

Enfin, les résultats ne sont jamais garantis et référenceurs = parfois arnaqueurs ou tricheurs, ce qui peut conduire au bannissement de votre site. C’est pourquoi je ne me positionne pas sur ce créneau très complexe, demandant une grande expérience et un suivi au jour le jour des techniques, donc des coûts prohibitifs pour des TPE/PME.

Même l’utilisation d’extensions WordPress comme Yoast SEO demande énormément de temps puisqu’il faut intervenir manuellement sur chaque page et chaque article, ce qui peut doubler le temps de composition.


Référencement naturel

En pratique, même si votre site a été correctement composé, commencez par être patient : votre tout nouveau site ne va pas prendre de suite la place de ceux qui étaient là avant vous, surtout si vous êtes sur un secteur ultra concurrentiel. Google donne la prime à l’ancienneté et au trafic observé.

Travaillez votre notoriété ! En particulier obtenez un maximum de liens sur votre site provenant d’autres sites : annuaires professionnels, sites de clients ou de fournisseurs, votre chambre syndicale, réseaux professionnels, site de votre ville, pages jaunes, sites amis, etc. Plus que le nombre de liens entrants (backlinks), c’est le volume de trafic généré qui est important et le bon référencement des sites eux-mêmes qui vous référencent et là vous n’y pouvez rien !

Utilisez les réseaux sociaux en faisant des liens vers votre site. Les réseaux sociaux doivent apporter du trafic à votre site !

 reseauxsoc2


Google Adwords

Google AdWordsUne campagne Google Adwords peut améliorer de façon certaine le référencement, mais pour un coût le plus souvent prohibitif pour des TPE/PME et non connu à l’avance, car basé sur un coût au clic et sur un système d’enchères.

Comptez au minimum 100 €/mois mais je connais des PME qui référencent des sites marchands pour des budgets de plusieurs milliers d’euros/an.

En plus, quand les annonces sont nombreuses, Google les fait tourner pour ne pas remplir sa première page avec, et vous ne verrez peut être jamais la vôtre vous-même ! Et faites confiance à vos concurrents pour cliquer sur vos liens et consommer votre budget !

Si vous voulez par exemple être la première crêperie du quartier Montparnasse sur Google et que toutes les autres crêperies veulent aussi y être, le prix des mots clés « crêperie » et « Montparnasse » va augmenter considérablement sans que vous le sachiez à l’avance.


Pages jaunes

Pages JaunesLes pages jaunes restent très utilisées pour trouver des services. Vous avez donc intérêt à payer pour avoir un lien sur votre site Internet. Hélas, cette prestation jadis tarifée à coût fixe par les Pages Jaunes est devenue d’autant plus chère que votre prestation est demandée et que votre zone de chalandise est concurrentielle. Le même lien sur les Pages Jaunes coutera bien plus cher à un plombier parisien qu’à un plombier lozérien !


Mission impossible

Classer en tête des résultats Google certaines activités est devenu impossible. booking.com ou lafourchette.com par exemple ont bâti un business sur leurs services et dépensent des fortunes dans leur référencement. Ils seront toujours classés devant les sites d’origine des hôtels ou restaurants eux-mêmes et sont déjà nombreux à truster les premières places entre services similaires !

Pour de plus en plus de types d’activité, tous les grands groupes sont aux avant postes ! Par exemple, vous êtes artisan dans le bâtiment ou l’aménagement intérieur ? BricoTruc, CastoBidule et autres Rois Merlin seront devant vous !


En conclusion, pour une TPE/PME, un site bien construit et bien rédigé sous WordPress donne déjà d’excellents résultats. Il vous faudra bien mesurer le retour sur investissement escompté pour investir dans du référencement payant.