Les joies de l’e-commerce

Mon rôle est de conseiller les TPE/PME dans le maquis de l’e-commerce et de les aider à choisir une solution entre site dédié et les innombrables places de marché, depuis alittleMarket jusqu’à Amazon, en fonction de leurs produits et services, de leurs capacités logistiques, et aussi en fonction de leurs ambitions et de leurs moyens.

Je vous propose ici une vue de l’e-commerce par la lorgnette d’un utilisateur lamba et par celle d’un petit commerçant, car le ressenti d’une expérience d’e-achat par le consommateur influe sur son désir de recommencer … ou pas !


Peut-être avez vous eu recours pour vos cadeaux de fin d’année ou pour les soldes à des sites d’e-commerce. Et en ce mois de janvier votre boite aux lettres mail n’a jamais été aussi remplie ! Voici un petit florilège de ce que vous avez reçu !

Pour commander en ligne, vous avez généralement dû vous inscrire sur un site, choisir un nième mot de passe que vous avez oublié depuis et y laisser votre adresse mail, avant de passer commande. Et l’avalanche de messages a commencé !

arobaseMessage – Cliquez pour confirmer votre inscription
Message – Nous avons reçu votre commande
Message – Nous avons reçu votre paiement
Message – Votre commande est en préparation
Message – Votre commande est prête et va vous être envoyée
Message – Votre commande est partie
Message – Votre commande est en cours de livraison, cliquez ici pour la suivre
Message – Votre commande a été livrée

Zut, vous n’étiez pas là et vous avez dû courir à la Poste ou dans un point relais muni d’une pièce d’identité mais c’était déjà fermé, vous avez dû revenir lundi.

Commande enfin reçue, les messages ne s’arrêtent pas pour autant !

Message – Êtes vous satisfait de votre commande ? Prenez 10 minutes pour nous répondre
Message – Vous avez commandé le produit A, vous serez intéressé par le produit B
Message – 10% de remise sur votre prochaine commande
Message – Nous vous offrons 20 € tous les mois sur vos prochaines commandes, inscrivez vous ici

iphoneEntre temps, votre webmail, votre Google ou votre magazine en ligne ont été inondés de publicités pour le même type de produit et votre adresse mail a été revendue ! Vous recevez désormais une cascade de mails de toutes provenances avec des propositions de toutes sortes dont vous allez devoir vous désabonner une par une.

Message – Nous avons bien reçu votre demande de désinscription, cliquez pour confirmer
Message – Votre désinscription a bien été prise en compte. Pour vous réinscrire cliquez ici …

Où l’on voit qu’une seule commande sur Internet peut générer jusqu’à 14 messages et plus !

Combien d’heures avez-vous passé devant votre écran à lire et supprimer tous ces messages ? Finalement, le commerce de proximité, ça ne ferait pas gagner du temps ? Alors si vous ne voulez pas qu’Amazon désertifie votre commune, faites confiance au commerce de proximité !

Le commerce de proximité peut tirer parti d’Internet

Mais tout n’est pas si noir et Internet peut être un allié du commerçant de proximité.

D’abord en y présentant un catalogue de ses produits et services le plus riche possible : le client pourra ainsi, confortablement installé chez lui et à toute heure, fureter dans les rayons virtuels, prendre le temps de lire les descriptifs et de choisir avant de venir en boutique.

Il pourra même préparer sa commande qu’il n’aura plus qu’à venir chercher prête en magasin.

Il pourra imprimer des bons de réduction, se tenir informé des promotions ou des nouveaux produits et services, réserver une table ou prendre un rendez-vous en ligne.

Il pourra même, si le site lui en donne la possibilité, dialoguer avec le commerçant ou avec d’autres clients, donner son avis, émettre des souhaits …

Bonne et heureuse année à tous !