e-commerce

slider1

Aujourd’hui un simple site web ne suffit plus. Vous devez lui adjoindre une boutique d’e-commerce afin de démultiplier votre force de vente. 2 types de solutions s’offrent à vous : la place de marché ou le site e-commerce dédié.

Webadmin.fr vous accompagne dans le choix de la solution la mieux adaptée à vos besoins, en vous rappelant que si les technologies sont devenues accessibles, elles demandent une grande expérience, beaucoup de rigueur et de temps pour être mises en oeuvre. Seul un professionnel expérimenté vous assurera une mise en ligne rapide de vos produits.

La Place de
Marché
Votre site e-commerce dédié
  • La place de marché propose aux fournisseurs de s’adresser directement aux clients. Elle se positionne comme tiers de confiance.
  • Vos bénéficiez de sa notoriété, de son animation et d’une structure existante, de solutions de paiement déjà en place.
  • Vos produits sont en compétition avec ceux d’autres fournisseurs et si votre produit cartonne, la place de marché peut en proposer un autre moins cher.
  • Vous disposez d’un porte-monnaie virtuel où sont versés vos gains et prélévées les commissions de la place de marché (de 5 à 20%).
  • Celle-ci se rémunère généralement avec un loyer mensuel en plus des commissions.
  • Certaines places de marché peuvent assurer la logistique (gestion de stocks et livraison).
  • Il existe de très nombreuses places de marché, généralistes ou spécialisées sur un créneau précis : Amazon, eBay, PriceMinister, FNAC, MenLook (mode homme), Countrymarket (pièces de machines agricoles), Helpling (aides à domicile), alittlemarket (produits artisanaux), Companeo (services), etc.
  • Vous êtes chez vous et vous pouvez parfaitement concurrencer les grands comptes sur des niches précises et bien référencées !
  • La technologie développée à l’origine pour les grands comptes, y compris la vente croisée, est à présent disponible : vous n’écrivez pas de code, vous ne faites que du paramétrage, mais beaucoup de paramétrage !
  • Vous pouvez héberger des produits d’autres fournisseurs et vous reverser une commission.
  • De nombreux hébergeurs mettent à votre disposition la solution Prestashop ou des solutions de leur conception à partir de 3 € HT/mois.
  • Si vous optez pour Prestashop, il vaut mieux opter pour un package chez un hébergeur que tenter de l’installer vous-même.
  • Vous devrez choisir et paramétrer une solution de paiement.
  • Toutes les solutions se valent techniquement. Ce qui fait la différence est le prix, fonction du nombre d’articles et de catégories, des solutions de paiement disponibles, des solutions de référencement et d’interfaçage avec les réseaux sociaux, etc.
La proposition
webadmin.fr
La proposition
webadmin.fr
  • Nous choisissons ensemble la place de marché la plus adaptée à vos produits, à leur visibilité et à votre volume d’activité prévisionnel.
  • Webadmin.fr s’occupe de tout, de la rédaction des fiches produit, des photos et de tout le paramétrage. Faites votre métier pendant ce temps !
  • Forfait low cost jusqu’à satisfaction 900 € sur la base de 100 produits.
  • Nous choisissons ensemble la solution de paiement la plus adaptée à votre volume d’activité prévisionnel.
  • Webadmin.fr s’occupe de tout, de la rédaction des fiches produit, des photos et de tout le paramétrage. Faites votre métier pendant ce temps
    !
  • Forfait low cost jusqu’à satisfaction 1500 € sur la base de 100 produits.

Les systèmes de paiement par carte bancaire

Webadmin.fr travaille avec des partenaires hébergeurs de votre boutique qui ont développé des protocoles d’échanges entre leurs plateformes et les systèmes disponibles sur le marché. Ce qui fait le lien entre votre boutique et le système choisi, c’est tout simplement votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone ! Les 2 systèmes sont étanches et il ne transite entre eux que les informations relatives à la commande en cours. Les transactions sont sécurisées et cryptées selon les protocoles Internet que vous avez déjà vous même utilisés si vous avez acheté sur Internet.

Outre les commissions carte bancaire classiques d’un faible montant, vous aurez à payer des commissions à la solution choisie (chiffres juillet 2015) :

PayPalPayPal, solution mondialement connue

0,25 € + 3,4% du montant de la transaction jusqu’à 2500 € de CA mensuel. Tarif dégressif ensuite jusqu’à 0,25 € + 1,4% à partir de 100 000 € mensuels.

PayPlugPayPlug, l’alternative française à PayPal

0,25 € +2,5% HT du montant de la transaction jusqu’à 2500 € de CA mensuel. Tarif dégressif ensuite jusqu’à 1,8% à partir de 50 000 € mensuels.

Paysite-cashPaysite-cash (UK), une solution qui se veut européenne

9,90 €/mois + 0,30€ + 1,9% pour un CA mensuel jusqu’à 2500 €. Les tarifs sont dégressifs ensuite jusqu’à 0,30 € + 1,3% sans abonnement à partir de 10 000 € mensuels.

Votre banque

Consultez-la ou bien nous la consulterons ensemble. Elle propose généralement un droit d’entrée pouvant s’élever à 300 €, correspondant à la mise en place du TPE virtuel (Terminal de Paiement Électronique), et un forfait mensuel de 10 à 30 €.

D’un coût plus élevé au départ, plus difficile à paramétrer, cette solution est souvent moins coûteuse dès que vos ventes décollent !


Obligations légales

Elles sont remplies par les places de marché et par toutes les solutions d’e-commerce proposées par les hébergeurs. Mais dans ce dernier cas, vous aurez à les paramétrer :

  • Mentions légales : directeur de publication + identification de votre société et de votre hébergeur.
  • CGV – Conditions Générales de Vente : elles doivent être cliquées par le client comme lues avant de passer commande.
  • Déclaration à la CNIL : gratuite en ligne. Vous recueillez en effet des données personnelles.
  • Politique de confidentialité : texte relatif à la protection des données personnelles.

Droit de rétractation : 14 jours à compter de la date de réception. Formulaire en ligne ou téléchargeable. Préciser les conditions de retour.

Là encore, webadmin.fr dispose de textes standard à adapter à votre cas de figure et s’occupe de tout.


La solution du « Drive »

Un site d’e-commerce demande la mise en place d’une chaîne logistique coûteuse pour assurer l’emballage, le colisage et l’expédition. La solution du drive permet de s’en passer.

  • Le client commande et paye en ligne, mais vient chercher au point de vente.
  • Pas de livraison, donc pas de coût de transport ni de chaîne logistique à mettre en oeuvre.
  • Le contact client est conservé.
  • Permet de capter la clientèle de passage.
  • Prévoir de prendre le client immédiatement : les commandes doivent être prêtes et le client ne doit pas faire la queue.
  • Complément utile pour un commerce existant.
  • Ou bien vous pouvez mettre en place un comptoir de livraison simplifié (chez un commerçant tiers, une conciergerie d’entreprise…) ou encore utiliser les points-relais et leurs vastes réseaux de consignes automatiques qui vous permettront de cumuler les livraisons en un même point.
  • Ne s’applique pas forcément à tout type de produit.

Votre projet

Prenons rendez-vous sans engagement pour en parler. Nous établirons ensemble la viabilité de votre projet, un plan de mise en oeuvre et je vous conseillerai sur la meilleure solution dédiée ou en place de marché.